Fiche pratique : Charançon du Palmier

palmier avec charançon rouge

Vous avez un Palmier ? Il est sûrement malade… Comme tous les Palmiers de la région ! Mais qu’est ce que ça peut être: Charançon ou Papillon pour sûr ! Mais quoi faire ?

Il ne s’agit pas que de votre Palmier, mais de tous les sujets de France, et même d’Europe. Les ravages sont de plus en plus visibles, de nombreuses mairies ont du abattre des centaines de Palmier. Si chacun traite son Palmier, on peut arriver à freiner la progression du parasite !

Petite présentation du Rhynchophorus ferrugineus :


Le Charançon rouge est un coléoptère dont la larve s’attaque au cœur du Palmier, pouvant faire dépérir même un gros sujet en une seule année. Il est primordial de prendre ce ravageur au sérieux et de traiter tous les Palmiers! Ils sont capables de vivre longuement dans le palmier sans en sortir !

Charançon rouge adulte
Charançon rouge adulte
Larve de Charançon rouge
Larve de Charançon rouge
 Cocon du Charançon rouge
Cocon du Charançon rouge

Quels symptômes sur le palmier ?

  • Les dégâts sont sur l’ensemble des palmes
  • Jaunissement, et/ ou dessèchement du cœur
  • Digestat pâteux visible très odorant
  • Déséquilibre du port
  • Observation au sol : cocon, digestat, larves, écaille de stipe au sol (même sur les jeunes sujets)
  • Piqure sur la feuille près du rachis

Ces symptômes montrent que le charançon est encore à l’intérieur de votre Palmier, ou qu’il vient juste d’en sortir. L’attaque est en cours ! Traiter est impératif, et très important !

Quels dégâts sur le palmier ?

  • Poches creusées dans le stipe (le tronc du Palmier)
  • Palmes s’affaissant, laissant au Palmier un aspect de parasol

Ces traces montrent une attaque déjà très avancée ! Il est primordial de traiter et nettoyer les poches, ou d’abattre le palmier, en fonction de l’avancée de l’attaque.

Palmier Phoenix canariensis après une attaque de Charançon rouge non traitée
Palmier Phoenix canariensis après une attaque de Charançon rouge non traitée

Le Charançon en chiffres :

Nombre d’œufs par ponte : 300
Nombre de ponte dans l’année : 3 à 4
Période visible du coléoptère en vol : avril à septembre

Il s’attaque à tous les Palmiers : Phoenix, Washingtonia, Chamaerops, Syagrus..
Chaque attaque DOIT être répertoriée au près du SRAL et de la FREDON
Le Charançon, encore plus que le papillon est réellement en train de tuer tous les Palmiers, il est urgent d’agir, de le faire correctement et de faire savoir les dégâts !

Charançon rouge du Palmier
Charançon rouge du Palmier

Les traitements biologiques contre le Charançon :

Entre Avril et novembre :

  • Beauveria bassiana : champignon entomopathogène, très efficace mais couteux, application uniquement par des professionnels agréés
  • ou Steinernema carpocapsea : nématode entomopathogène, traite aussi le Papillon, à condition de bien faire les traitements et respecter les durées et température de conservation, température extérieure, matériel utilisé, dosage,…
  • et Piégeage semi enterré : de très bons retours ! A poser au plus loin des palmiers, et à surveiller plusieurs fois par semaine en été. Associé aux nématodes vous augmentez les chances de survie de votre Palmier !

Toute l’année, Le plus régulièrement possible (plusieurs fois par mois) :

  • Trouver les poches de larves, les vider des déchets et larves. Couper les palmes abimées et/ou infestées et les broyer et brûler. (coupes uniquement en hiver, chaque coupe est très attractive pour le ravageur, une coupe en été ferait de très belles portes d’entrée)

Les résidus de tailles (palmes, sciure, etc) doivent impérativement être broyés et brûlés, ils ne doivent pas rester sur le terrain. Les troncs laissées morts devront également être traités ou abbattus pour ne pas servir de garde manger aux ravageurs.

Que faire si mon Palmier est attaqué par le Charançon ?

Contactez des professionnels de votre région pour qu’ils viennent vous conseiller

Déclarer la présence du Charançon à la SRAL et à la FREDON

Traiter avec les produits biologiques adaptés et prévenir les attaques avec des pièges si le Palmier est encore sauvable. Sinon le faire abattre, broyer et incinérer par une entreprise agrée.

Il se peut que le Papillon soit présent également ! -> voir la fiche pratique : Papillon du Palmier

Sites internet associés :

BioBest group

Koppert

Fredon occitanie

SRAL – DRAAF

Catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *