Fiche pratique: le Paillage

Les différents paillages, leurs avantages et inconvénients


Qu’est ce qu’un paillage :

Le paillage à pour but de couvrir un sol nu ou quasi nu. Il peut être organique ou minéral et d’un point de vue pratique, il vise en premier lieu à diminuer l’entretien sur une durée plus ou moins longue. D’un point de vue biologique, il sert à recréer le cercle vertueux présent en forêt (pour les paillages organiques).

paillage organique noyau peche
Paillage organique en noyau de pèche (Fibre Verte, Salon Paysalia carré Jardinier Hélène Pépin)

Les avantages des différents paillages :


• Conservation de l’humidité du sol, et donc diminution des besoins en eau,
• Diminution de la germination des graines présentes dans le sol,
• Conserve une bonne structure du sol : diminution de l’érosion du sol, et du phénomène de
croûte de battance,
• Il masque les éventuels réseaux (arrosage, électrique…)

Le paillage minéral :


Il offre des avantages supplémentaires :


• Les premières années il est assez efficaces contre les herbes adventives (sauf aux endroits percés pour les végétaux plantés, et au niveau des agrafes),

• La couleur reste quasi identique au fur et à mesure du temps (à condition d’enlever les fleurs et feuilles régulièrement, s’il n’y a pas trop d’humidité),

• Il ne modifie pas le pH du sol,

• Il n’est pas dégradé dans le sol.

• Il est carrossable (en fonction de la granulométrie choisie).

paillage minéral
Jardin minéral à la plantation


Le paillage minéral à aussi des inconvénients :


• Il n’améliore pas la qualité du sol,

• Il ne participe donc pas à améliorer la croissance et la résistance des végétaux.

• Le transport de ce paillage à un coût et un impact environnemental très important,

• La fabrication de ce paillage est très énergivore, et demande de vider des carrières (plus ou moins locales selon les fournisseurs, avec les impacts environnementaux de l’extraction qui vont avec),

L’entretien est simple les premières années, puis de plus en plus difficile avec les plantes qui arrivent à pousser au travers (elles poussent bien dans du béton..). Les feuilles et autres poussières se déposant dedans en font également un super nid pour la germination de graines.

• Il retransmet énormément de chaleur la nuit (jusqu’à 6°), (voir les causes de l’interdiction de jardins minéraux dans la ville de Kehl en Allemagne).

• Il ne peut être posé à même le sol, il faut une bâche plastique (utilisation de plastique, qui se délitera au fur et à mesure dans le sol = micro plastiques, pollution…)

• Il ralenti la pénétration de l’eau de pluie dans le sol, ce qui peut provoquer de nombreux dégâts en cas d’inondations ou de fortes pluies).

• Il ne peut être utilisé sur les zones en pentes.

paillage minéral et mauvaises herbes
Jardin minéral 4 ans après plantation : Chiendent présent et très difficile à retirer


Le paillage organique



Mais il n’y a pas que le paillage minéral ! Bien que ce soit celui que l’on voit la plupart du temps dans les aménagements de ville et structures publiques (magasin, grandes surfaces…).


Ce paillage est en général moins couteux à la pose (car on met moins de plantes), mais s’avère très couteux sur le
long terme, et pour l’environnement. Alors quelles différences entre les deux?

paillage organique broyat de bois
Paillage organique à la plantation


Le paillage organique offre des avantages supplémentaires :


• Il améliore la qualité du sol en s’y dégradant, il amène de la matière organique vitale aux végétaux,

• Il régule l’équilibre thermique entre l’air et le sol, (moins de dommages dûs au gel/canicule)

• Il participe donc à améliorer la croissance et la résistance des végétaux.

• Il peut être constitués des débris végétaux issus des tailles, ce qui fait un cercle vertueux, et diminue le transport,

• Il ne vide pas de carrière, mais utilise des matériaux de récupérations : broyat de bois, coque de noix/noyau, …

• L’entretien est simple, il suffit d’en rajouter tous les 3 à 4 ans, si des feuilles / fleurs / fruits tombent dedans, cela laisse un aspect naturel et ne choque pas, ce qui réduit considérablement l’entretien. Les changements de couleurs apportent une touche de vivant au jardin.

• Il ne retransmet pas de chaleur la nuit.

• Il peut être posé à même le sol, ou sur une bâche biodégradable, pas d’utilisation de plastique. Une toile biodégradable (type chanvre) peut être installée afin de diminuer la pousse des adventices le temps que les végétaux s’implantent.

• Il participe à la vie du sol, permet les échanges gazeux, la présence de faune et antomofaune nécessaire au jardin.

• Les végétaux plantés peuvent se développer sans être étouffés par une bâche plastique, et se resèment, rendant votre massif plus dense et plus fleuri, sans rajouter un euro !

• Il peut être utilisé sur des espaces en pente, pour les pentes trop fortes on utilisera simplement la toile biodégradable, qui permettra le marcottage des plantes et donc un meilleur maintient du talus.

massif paillage organique
Paillage organique, même jardin, 2 ans après plantation. La couleur à changé, le liseron pousse, il y a des feuilles au sol, mais rien en se voit.


Le paillage organique à aussi des inconvénients :


• Il faut en rajouter tous les 3 à 4 ans, (mais vous pouvez donc changer de matériaux : broyat, coque …)

• La couleur varie au fur et à mesure du temps, de la météo,

• En cas de fort vent, quelques débrits peuvent s’envoler,

• Des insectes, champignons, peuvent y élire domicile, (la plupart sont bénéfiques au jardin, seul quelques uns sont
néfastes)

• Suivant le paillage choisi, le pH du sol peut être légèrement modifié.

• Ils ne sont pas tous carrossables, ou alors il faut en rajouter plus souvent.


paillage organique coque noisette
Paillage organique en coque de noisettes (Fibre Verte, Salon Paysalia carré Jardinier Franck Serra)

Fournisseur local de paillage organique et recyclé : Fibre Verte

Vous pourrez également en trouver en contactant des élagueurs et paysagistes qui broient souvent leurs débris végétaux. Mais également de pépinières, et même quelques carrières.

Voir la « Petite réflexion sur les jardins minéraux »

Besoin de conseil ? Envie de parler de votre jardin avec une professionnelle ? Contactez HQE Paysage !

Tags: Pas de tags

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'un *